$type=ticker$m=0$cls=4$c=12$show=home$hide=mobile

In Style Discoveries a rencontré : France Brel

Brel chanteur, une carrière, un acte et un moment d’amour

« Faire une déclaration d’amour c’est s’abandonner totalement, c’est se vider complètement de soi. »

                    

Pour les fans de Jacques Brel, 2019 est une année particulière. Il aurait en effet fêté ses 90 ans ce 8 avril. On dit que les grands artistes ne meurent jamais, que leur oeuvre est éternelle. Et c’est d’autant plus vrai pour celui qui aura fait de sa vie un acte d’amour pour les Hommes, à travers des textes qui racontent une époque – les années d’après-guerre –, un prélude à notre monde actuel. Des textes qui évoquent les émois de notre vie: amour, deuil, trahison,... mais aussi amitié, joie, et bonheur, il les interprète avec une prestance inimitable. Sa fille, France Brel, nous ouvre les portes de la Fondation Jacques Brel qui a ses quartiers dans une maison située à deux pas de la Grand-Place à Bruxelles. Une découverte de l’univers du Grand Jacques en immersion totale.

Par Saïd Derouiche, pour In Style
Crédit photos : Fondation Jacques Brel

Lors de cette soirée du 29 mars fut projeté, à la Fondation Jacques Brel, le (dernier) concert de Jacques Brel à l’Olympia en 1966. France Brel accueille le public et nous donne des anecdotes – parfois insolites sur le personnage. Comment certains comportements trahissaient une certaine nervosité avant de monter sur scène, ce qui a décuplé l’attention du public sur pas mal de détails lors de la projection, notamment dans les enchaînements entre deux titres...
En introduction, France nous fait un petit résumé de la carrière de chanteur de son père – qui n’aura finalement duré que 12 ans – lui qui a quitté l’entreprise familiale en 1953, pour aller tenter sa chance à Paris dans l’espoir d’une carrière… d’auteur ! Cela peut surprendre mais Jacques Brel, n’a jamais voulu être chanteur. Ce qu’il voulait, c’était écrire et faire interpréter ses textes. Mais le succès ne vient pas. On dit de ses textes qu’ils sont mauvais, en tout cas personne n’en veut. A Paris, n’ayant plus de job – même s’il aurait pu retourner travailler à la cartonnerie Bruxelloises –, mais une famille à nourrir, il décide d’interpréter ses chansons lui-même. Il se produit dans des petits cabarets, et de rencontres en rencontres, son talent finit par être reconnu et il devient le personnage que nous connaissons tous aujourd’hui.




Ce concert à l’Olympia en 1966 est l’apothéose d’une carrière pour l’artiste. Les enregistrements de l’époque – reconditionnés grâce à la technologie – nous permettent de (re)voir ce moment extraordinaire de communion avec le public à qui il vient s’adresser, en robe de chambre, à la fin de son concert. Le public – son public – avec qui il communique de façon très spécifique. Il le distingue des élites parisiennes issues du milieu artistique, notamment les journalistes et les critiques. Soit ces gens n’ont pas voulu de lui, mais n’ont pas eu d’autre choix que d'être présents lors de cet événement marquant la fin de carrière d’un monument de la chanson française, que d’aucuns qualifient du plus grand. Le spectacle est terminé, Jacques Brel accordera des interviews, jusqu’à ce qu’on lui demande ce que ça lui fait d’arrêter la chanson. Sa réponse ne fut, au fond, pas vraiment surprenante lorsqu’il répondit que ça ne lui faisait pas grand-chose, lui qui n’a jamais réellement voulu être chanteur ! Plus que jamais il voulait être auteur, arrêter une carrière de ce qui fut un second choix – voire même peut-être un choix par défaut – était relativement facile. A noter que le vrai dernier concert de Jacques Brel s’est donné à Roubaix en 1967,puisqu’après l’Olympia en 1966, il avait encore des contrats, et il est important de mentionner à quel point le sens de l’engagement est important pour cet artiste au sommet de son art, alors qu’il n’avait plus rien à prouver.

A la fin de la soirée, France Brel a répondu aux nombreuses questions du public dont celle relative à la chanson préférée de Jacques Brel. Pour elle, difficile de répondre à cette question et de nous suggérer que ses chansons préférées étaient peut-être de celles qui sont les moins connues du grand public. Elle cita les Biches et le Moribond parce que celui qui voulait simplement être auteur accorde une importance toute particulière à la qualité du texte, et ces deux chansons sont des titres d’une grande qualité d’écriture. En fait, une bonne chanson, selon Jacques Brel, est un texte dont le résultat définitif correspond à l’idée de départ. France nous dit, à titre d’exemple, que la chanson les Prénoms de Paris fut un texte qui a nécessité d’innombrables pages de brouillon. Aussi, est-il probable que le résultat final soit fortement éloigné de l’idée originale.





Jacques Brel avait donc un idéal de création, même s’il pouvait se laisser porter par certaines vagues, se laissant dériver de ses inspirations originelles, pour arriver « quelque part ». Peut-être s’agit-il là d’une synthèse de la façon dont il a mené sa vie. De l’inspiration, des idées, beaucoup de travail,... tels sont les ingrédients qui sont à la base des 169 titres de Brel, dont la carrière – sa vie même – s’est écrite sous le signe de l’intensité. Car la qualité n’est pas dans la durée, mais dans la façon dont on vit les choses. La vraie réussite de ce chanteur et artiste hors normes est, en plus d’avoir été prolifique, de ne s’être donné aucune chance de devenir un produit de marketing. Continuer à faire des tours de chant en échange d’un cachet, ce n’était définitivement pas pour lui. C’est ce qui l’a amené au cinéma, mais ça c’est une autre histoire et une autre facette du personnage.

Ce qu’il faut surtout retenir du personnage, c’est son amour pour les êtres humains. Tout donner sans jamais tricher. C’est la raison pour laquelle le plus grand combat de Jacques Brel a été mené à l’intérieur de lui. Ce qu’il craignait par-dessus tout c’était l’ennui ! Ce contre quoi il luttait et dont il a identifié les prémices lors de ces tournées qui s’enchaînaient – les mêmes titres, les mêmes routes, les mêmes gens, la même vie qui se répète tous les jours –, jusqu’à ce que vienne l’angoisse ultime pour celui qui ne peut vivre que dans l’intensité : la routine. Vibrer et réaliser ses rêves sont l’essence même de la vie pour celui qui aura, plus que quiconque, su prêcher l’exemple. Pour Brel, il n’y a pas de demi- mesure : donner est un acte d’amour, et l’amour authentique consiste à s’abandonner, à se vider complètement de soi. France Brel nous rappelle ce qui se passe lorsque l’on fait une déclaration d’amour : « une déclaration d’amour, c’est se vider complètement », tout lâcher, tout livrer, c’est se livrer, sans être dans une quelconque position d’attente, certainement pas sur le moment. Ce moment on où ne sait plus où l’on est, le temps qu’il fait, ce qu’on vient de dire, ce que l’on vient de faire. Ce moment, c’est l’instant où le temps s’est arrêté. Ensuite on reprend ses esprits, la vie reprend son cours, les interactions reprennent une forme plus conventionnelle, mais quelque chose s’est passé ! On a donné, on s’est donné. Et c’est sans doute dans ces moments d’intensité rare que se produisent les miracles, ces moments où l’on accueille les cadeaux de la vie. Dès ce moment, dès cet instant, on sort de l’ordinaire, et c’est très certainement au-delà de l’ordinaire que se trouvent nos rêves les plus fous. On peut aussi parler de moments de grâce, qui nous redonnent force et courage, nous remettent du baume au coeur, jusqu’à pouvoir transcender nos désillusions. Amour, partage, authenticité, et générosité. Ce ne sont que quelques mots pour résumer l’oeuvre de Brel. Lui, qui n’a jamais su tricher, lui qui disait qu’il est bien trop facile de faire semblant.


$show=/p/presse-ecrite.html$type=one$cm=0$au=0$rm=1$sn=1$c=5$p=1

Dans l'attention_$type=sticky$c=4$m=0$l=1$icon=1$h=318$show=/p/presse-ecrite.html

$show=/p/voiture-et-moto.html$type=one$cm=0$au=0$rm=1$sn=1$c=5$p=1

Dans l'attention_$type=sticky$c=4$m=0$l=1$icon=1$h=318$show=/p/voiture-et-moto.html

$show=/p/voyager.html$type=two$au=0$cm=0$rm=1$c=10

Dans l'attention_$type=sticky$c=4$m=0$l=1$icon=1$h=318$show=/p/voyager.html

$show=/p/evenements.html$type=blogging$l=0$c=10$cm=0$au=0$p=1

Dans l'attention_$type=sticky$c=4$m=0$l=1$icon=1$h=318$show=/p/evenements.html

$show=/p/humour.html$type=one$m=0$rm=0$sn=0$c=5$p=1

Dans l'attention_$type=sticky$c=4$m=0$l=1$icon=1$h=318$show=/p/humour.html

$show=/p/la-culture.html$type=grid$sn=0$l=1$rm=1$c=9$m=0$p=1

$show=/p/artisanal.html$type=one$cm=0$au=0$rm=1$sn=1$c=5$p=1

Dans l'attention_$type=sticky$c=4$m=0$l=1$icon=1$h=318$show=/p/artisanal.html

$show=/p/horeca.html$type=three$sn=0$l=1$rm=0$c=12$m=0$p=1

$show=/p/culinair.html$type=three$au=0$cm=0$c=9$p=1

$show=/p/sport.html$type=one$cm=0$au=0$rm=1$sn=1$c=5$p=1

Dans l'attention_$type=sticky$c=4$m=0$l=1$icon=1$h=318$show=/p/sport.html

Dans l'attention_$type=sticky$c=4$m=0$l=1$icon=1$h=318$show=post

Nom

artisanal,7,bulletin,1,culinair,24,dans l'attention,7,discoveries vouchers,11,événements,1,horeca,17,humour,2,la culture,15,nouvelles,12,presse écrite,33,sport,19,voiture & moto,1,voyager,8,
ltr
item
In Style Discoveries: In Style Discoveries a rencontré : France Brel
In Style Discoveries a rencontré : France Brel
https://1.bp.blogspot.com/-Q5lBM9160eA/XR92enuJQ8I/AAAAAAAAAnk/o_ZI7qiCbuYNfUK67dkTzRjx4p8cKrbvQCEwYBhgL/s400/brel%2Blivre.jpg
https://1.bp.blogspot.com/-Q5lBM9160eA/XR92enuJQ8I/AAAAAAAAAnk/o_ZI7qiCbuYNfUK67dkTzRjx4p8cKrbvQCEwYBhgL/s72-c/brel%2Blivre.jpg
In Style Discoveries
https://www.instylediscoveries.eu/2019/06/france-brel-nous-ouvre-les-portes-de-la.html
https://www.instylediscoveries.eu/
https://www.instylediscoveries.eu/
https://www.instylediscoveries.eu/2019/06/france-brel-nous-ouvre-les-portes-de-la.html
true
1897156121894912749
UTF-8
Chargé tous les messages Aucun résultat trouvé DÉCOUVREZ TOUT Lire plus Répondre Annuler la réponse Delete par Accueil PAGES UPDATES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS Rubrique Archive CHERCHER TOUS LES MESSAGES Pas trouvé de correspondance avec votre demande Retour à l'accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Fevriér Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Decembre Jan Fév Mar Avr Mai Juin Juil Août Sep Oct Nov Dec just now 1 minute ago $$1$$ minutes ago 1 hour ago $$1$$ hours ago Yesterday $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago more than 5 weeks ago Suiveurs Suivre THIS PREMIUM CONTENT IS LOCKED STEP 1: Share to a social network STEP 2: Click the link on your social network Copy All Code Select All Code All codes were copied to your clipboard Can not copy the codes / texts, please press [CTRL]+[C] (or CMD+C with Mac) to copy