$type=ticker$m=0$cls=4$c=12$show=home$hide=mobile

Des explorateurs remarquables : Alexandrine Tinne

La force d’attraction des Touaregs

La Néerlandaise Alexandrine Tinné (1835-1869) a mené une vie brève mais mouvementée. En tant que voyageuse expérimentée, elle a exploré, aux côtés de sa mère, de vastes régions d’Afrique à une époque où les hommes dominaient encore totalement le monde. Elle fut également l’une des premières photographes reconnues des Pays-Bas.


Dessin de sa chambre à Beyrouth

Un roman d’aventures

La vie d’Alexandrine Tinné se lit comme un roman d’aventures, notamment parce qu’elle n’a laissé aucun écrit mis à part quelques lettres, laissant ainsi de la place à notre imagination. Toutes les informations à son sujet nous ont été rapportées par d’autres, ce qui n’est pas forcément gage de leur fiabilité. Selon les sources, elle est parfois présentée comme un défenseur de la foi, une militante contre le commerce d’esclaves ou encore comme une suffragette dévouée. Issue d’un milieu aisé, Alexandrine est née à La Haye en 1835. Son père, ayant fait fortune dans le commerce du sucre et du café, décède en 1844. Sa veuve Henriette n’avait donc pas de soucis financiers, étant de plus elle-même issue d’une famille fortunée. En effet, la mère d’Alexandrine était la fille du vice-amiral et célèbre héros naval Théodorus van Capellen, anobli par le roi Guillaume II de Hollande.






















Tinné à la Caserne de La Haye (vers 1860)

Le goût du voyage

La fortune laissée par son père s’est révélée si grande que sa veuve pouvait se compter parmi les personnes les plus riches des Pays-Bas. Il y avait donc plus qu’assez d’argent pour assurer l’éducation d’Alexandrine, qui semblait douée. Elle maîtrisait bien les langues, avait un fantastique talent pour le dessin et, qui plus est, excellait au piano. Elle avait plusieurs professeurs particuliers dans le sud de la France. À La Haye, elle vivait à deux pas de la Bibliothèque Royale, qu’elle fréquentait assidûment. Les livres de géographie et d’ethnologie en particulier la passionnaient. Les dames Tinné firent ensemble bon nombre de voyages au cours desquels Alexandrine aimait à ouvrir la voie. En calèche, en train, en bateau à vapeur mais aussi en chariots tirés par de poneys, elles parcoururent tout le continent européen en 1854 pour se rendre à Bergen et à Stockholm. En chemin, Alexandrine se fiança temporairement au compte Adolf van Königsmark. Son mariage n’a cependant jamais abouti, car son fiancé exigeait qu’elle reste sagement à la maison…
En 1855, elles voyagèrent en direction de la ville portuaire égyptienne d’Alexandrie, car Alexandrine souhaitait en apprendre davantage sur l’origine de son prénom. Au cours de ses différents voyages, elle décida de visiter, avec sa mère, d’autres lieux que les célèbres attractions touristiques. C’est ainsi qu’elles firent un dangereux voyage en caravane en direction de la mer Rouge, descendant le Nil en bateau jusqu’à Assouan. C’est à ce moment là qu’Alexandrine prend réellement goût aux voyages.
Gr avure




















Tinné par Henri Auguste d’Ainecy Montpezat


Les destinations suivantes, la Palestine et la Syrie, étaient considérées comme particulièrement dangereuses, ce qui n’a pas arrêté le duo d’aventurières (Alexandrine en particulier). Elle y a, entre autres, étudié l’Islam et y a perfectionné sa maîtrise du piano. De retour à La Haye, Alexandrine se lance avec beaucoup d’enthousiasme dans une nouvelle passion, la photographie, un art encore à ses premiers balbutiements à l’époque. Elle fait preuve de beaucoup de talent dans ce domaine également et devient l’une des pionnières de la photo aux Pays-Bas.




















Photo d’Alexandrine à La Haye


Territoire inconnu


Peu de temps après, l’appel des contrées inconnues la reprit de plus belle. En 1861, mère et fille Tinné repartirent pour l’Afrique, accompagnées d’Addy, la tante d’Alexandrine. Avec les escales intermédiaires qui s’imposaient, l’expédition se conclut fin 1862 à Khartoum, et les explorateurs allemands Theodoor von Heuglin et Hermann Steudner se joignirent au voyage. Ils s’aventurèrent de plus en plus loin dans les montagnes et en terrain inconnu. L’expédition  avait pris de l’ampleur entre-temps, et près de 200 personnes y participaient. Étant donné que mère et fille s’obstinaient souvent à rester plusieurs jours au même endroit pour explorer la région, le voyage ne progressait que lentement.


La fin du voyage se révéla malheureuse. Sa mère, Henriette, fût la première à perdre la vie, à la suite de quoi Alexandrine décida de retourner à Khartoum. Sa tante Addy, ainsi que deux femmes de chambre, succombèrent également. Alexandrine rentra donc au Caire avec quatre cercueils. Pourtant, son voyage jusqu’à la Rivière aux Gazelles n’aura pas été vain. Elle avait collecté et dessiné en cours de route quelques plantes inconnues qui furent plus tard recueillies dans le « Plantae Tinneanae ».


                  
Tinné, sa mère Henriette   Recueil de plantes    gravure  
et Jetty Hora Siccama,
photo de Robert Bingham


Touaregs
Et pourtant, cela ne suffit pas à faire perdre à Alexandrine Tinné son goût pour les voyages. Celui-ci finira par lui coûter la vie. Fascinée par les histoires sur les Touaregs, ces nomades du Sahara, elle décide en 1868 d’entamer une expédition pour rencontrer ce peuple. Elle réussit à entrer en contact avec Ichnoechem, un puissant chef touareg. « Je n’ai jamais rencontré d’homme plus noble! » écrit-elle dans une de ses rares lettres au pays. Mais le voyage ne lui apporta pas le bonheur. Le 2 août 1869, sa caravane fut attaquée par un groupe mixte d’arabes et de Touaregs. Des épées et des coups de feu causèrent sa mort. Ce sont surtout ses photographies, toujours préservées dans les archives communales de La Haye, qui lui survivront.




$show=/p/presse-ecrite.html$type=one$cm=0$au=0$rm=1$sn=1$c=5$p=1

Dans l'attention_$type=sticky$c=4$m=0$l=1$icon=1$h=318$show=/p/presse-ecrite.html

$show=/p/voiture-et-moto.html$type=one$cm=0$au=0$rm=1$sn=1$c=5$p=1

Dans l'attention_$type=sticky$c=4$m=0$l=1$icon=1$h=318$show=/p/voiture-et-moto.html

$show=/p/voyager.html$type=two$au=0$cm=0$rm=1$c=10

Dans l'attention_$type=sticky$c=4$m=0$l=1$icon=1$h=318$show=/p/voyager.html

$show=/p/evenements.html$type=blogging$l=0$c=10$cm=0$au=0$p=1

Dans l'attention_$type=sticky$c=4$m=0$l=1$icon=1$h=318$show=/p/evenements.html

$show=/p/humour.html$type=one$m=0$rm=0$sn=0$c=5$p=1

Dans l'attention_$type=sticky$c=4$m=0$l=1$icon=1$h=318$show=/p/humour.html

$show=/p/la-culture.html$type=grid$sn=0$l=1$rm=1$c=9$m=0$p=1

$show=/p/artisanal.html$type=one$cm=0$au=0$rm=1$sn=1$c=5$p=1

Dans l'attention_$type=sticky$c=4$m=0$l=1$icon=1$h=318$show=/p/artisanal.html

$show=/p/horeca.html$type=three$sn=0$l=1$rm=0$c=12$m=0$p=1

$show=/p/culinair.html$type=three$au=0$cm=0$c=9$p=1

$show=/p/sport.html$type=one$cm=0$au=0$rm=1$sn=1$c=5$p=1

Dans l'attention_$type=sticky$c=4$m=0$l=1$icon=1$h=318$show=/p/sport.html

Dans l'attention_$type=sticky$c=4$m=0$l=1$icon=1$h=318$show=post

Nom

artisanal,16,bulletin,1,culinair,29,dans l'attention,6,discoveries vouchers,11,événements,1,horeca,21,humour,2,la culture,26,nouvelles,10,presse écrite,47,sport,32,voiture & moto,1,voyager,16,
ltr
item
In Style Discoveries: Des explorateurs remarquables : Alexandrine Tinne
Des explorateurs remarquables : Alexandrine Tinne
https://lh5.googleusercontent.com/dRuy8TNCy-Xjrkjc2YW3qKyjT2cVnODVWVIQWzdq945A1y1IoClDVhipoAgmpEj1OS0iY7CEls2rWJYJRSsucX-s-QSg8mGZ0GP3bZMe4Q637bKsis92qDZ6lycntiB8WfMK_Eyv
https://lh5.googleusercontent.com/dRuy8TNCy-Xjrkjc2YW3qKyjT2cVnODVWVIQWzdq945A1y1IoClDVhipoAgmpEj1OS0iY7CEls2rWJYJRSsucX-s-QSg8mGZ0GP3bZMe4Q637bKsis92qDZ6lycntiB8WfMK_Eyv=s72-c
In Style Discoveries
https://www.instylediscoveries.eu/2019/06/des-explorateurs-remarquables.html
https://www.instylediscoveries.eu/
https://www.instylediscoveries.eu/
https://www.instylediscoveries.eu/2019/06/des-explorateurs-remarquables.html
true
1897156121894912749
UTF-8
Chargé tous les messages Aucun résultat trouvé DÉCOUVREZ TOUT Lire plus Répondre Annuler la réponse Delete par Accueil PAGES UPDATES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS Rubrique Archive CHERCHER TOUS LES MESSAGES Pas trouvé de correspondance avec votre demande Retour à l'accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Fevriér Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Decembre Jan Fév Mar Avr Mai Juin Juil Août Sep Oct Nov Dec just now 1 minute ago $$1$$ minutes ago 1 hour ago $$1$$ hours ago Yesterday $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago more than 5 weeks ago Suiveurs Suivre THIS PREMIUM CONTENT IS LOCKED STEP 1: Share to a social network STEP 2: Click the link on your social network Copy All Code Select All Code All codes were copied to your clipboard Can not copy the codes / texts, please press [CTRL]+[C] (or CMD+C with Mac) to copy